Assises internationales du journalisme 2020 : la parité homme-femme non respectée

Le 1er et 2 octobre se déroulaient à Tours les Assises internationales du journalisme. Cette année, le thème général des conférences était « Informer au temps du Covid ». Durant ces deux jours de nombreux intervenants sont venus débattre sur cette problématique. Or, on constate que la parité des sexes n’est pas respectée dans le choix des invités. 

Capture d’écran/ Leila de Comarmond, présidente de la société des journalistes des échos

Trois. C’est le chiffre qui représente le nombre de débats où la mixité des sexes est effective. Jeudi et vendredi derniers, se déroulaient à Tours ( et en direct sur You Tube, Covid oblige) les Assises internationales du journalisme. Deux jours durant lesquels de nombreux journalistes, experts, rédacteur en chef ont échangé sur l’impact du coronavirus sur la question : comment informer avec la pandémie ? Différents formats de conférences sont mis en place pour permettre à chacun de donner son avis. Les débats, qui permettent de faire échanger plusieurs professionnels sur une question donnée. La « carte blanche », qui fait intervenir un expert ou une experte. Les masterclass présenté par une personne uniquement. Les face-à-face qui opposent deux personnes autour d’un même sujet. Ou encore les cafés des assises, qui permet également aux spécialistes de la profession de débattre. 

On compte sur ces deux jours de conférences, douze débats. Seuls, trois d’entre eux respectent la parité hommes-femmes. Le premier est « Le conseil déontologique journalistique et de médiation. Premier Bilan ». Ce débat fait intervenir deux hommes et deux femmes. Les deux invités féminines sont: Lauriane David, journaliste et membre de l’association « Prenons la une ». Ainsi que Anne Guille journaliste et reporter à France télévision. Le deuxième est « Informer au temps du Covid dans les quartiers ». Sur les quatre invités, deux sont du sexe féminin. Nadia Hathroubi-Safsaf, rédactrice en chef du courrier de l’Atlas, et Latifa Oulkhouir directrice de Blondy Blog. Toutes deux vont donner leurs avis sur le traitement du sujets des quartiers dans la presse. Avec un temps de parole égalitaire à celui de Abdelaali El Badaoui, présent de Banlieue santé et Yassin Alami fondateur de la chaise pliante. Le troisième se trouve être « Et soudainement le virus apparut. Retour sur le traitement de la pandémie dans les JT ». Mélanie Maingot, directrice de rédaction et Géaldine Poels historienne et responsable de la valorisation scientifique des archives de l’Ina, celle-ci vient présente l’étude qu’elle a conduit sur la place du nouveau coronavirus dans les JT. 

Les autres formats de conférences, n’ont pas échappé à la règle. Les deux Masterclass ont été présentés par des hommes. Dans les trois face-à-face, on compte l’intervention de deux femmes sur un total de six invités. Anne-Claire Coudrey, présentatrice des éditions du week-end de TF1, s’est exprimé sur « Un Breaking news de 55 jours » et Fabienne Pascaud directrice de la rédaction de Télérama sur « Ni sport, ni culture : informer quand son actualité disparaît ». Trois des onze « cartes blanches », étaient animés par des femmes. Une infectiologue, Karine Lacombe. Julia Café, économiste et Marie Christine Saragosse, PDG de France média monde. 

Capture d’écran/Graphique du baromètre du CSA/ représentation de la répartition des hommes et des femmes à l’écran

Un constat qui dépasse les Assises internationales du journalisme, puisque Christophe Guyomard, présentateur des Assises au côtée de Catherine Boullay affirme même lors du débat « Médias, résister à la fabrique du binaire le cas Raoult »: avant de donner la parole à Leila de Comarmond, présidente de la société des journalistes des échos : « Leila honore aux femmes, parce qu’on a entendu qu’on entendait pas assez souvent les femmes sur les plateaux de télévision, ou chez les experts. C’est vous qui ouvrez cette table ronde ». 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s